Offre de Noël : livraison gratuite à partir de 12 bouteilles achetées (*France métropolitaine)

Millesime 2011

Un millésime précoce et généreux…sans gel, sans grêle.
Le printemps chaud et très sec, annonçait déjà un millésime précoce avec l’apparition courant avril des premiers bourgeons, fin juin le cycle de la vigne avait deux semaines et demi d’avance.
Les conditions climatiques du printemps au 10 août, sèches et ensoleillées nécessitent très peu d’intervention à la vigne, l’état sanitaire est exemplaire, seules quelques carences en eau commencent à ralentir la véraison sur les terroirs alluvionnaires.
Puis, à partir du 10 août, les épisodes pluvieux se multiplient, laissant peu de place au soleil. Début septembre, l’état sanitaire des Cabernet franc aux terroirs alluvionnaires commencent à souffrir des excès d’eau, et à se détériorer, mais les maturités phénoliques ne sont pas atteintes, il faut attendre le changement de lune, le 16 septembre, en espérant que le soleil brillera de nouveau.
Le Chenin blanc est quant à lui mûr, nous profitions de fenêtres ensoleillées les 10 et 13 septembre pour vendanger le Clos de la Plante Martin doté d’un bel équilibre…. ?????
Puis le 16 septembre, le changement de lune marque le retour du soleil. Les jours passent, le temps est ensoleillé et les températures remontent progressivement, atteignant jusqu’à 30°C le 27 septembre.
Le parcellaire profite pleinement de ce soleil, les maturités s’étalent dans le temps au gré des terroirs et le 29 septembre les vendangeurs peuvent commencer à sillonner les rangs et récolter les baies issues de nos terroirs de sable et d’alluvions et du Clos du Chêne Vert, qui par son exposition sud-ouest est à pleine maturité.
Suivent ensuite, les terroirs de graviers qui composent Les Petites Roches et le Clos de la Cure.
Toujours sous un beau soleil, les vendangeurs arpentent Les Charmes le 3 octobre, puis les Clos nord-est silico-argilo-calcaire – Les Varennes du Grand Clos et le Clos de la Dioterie, les 4 et 5 octobre et terminent pas les terroirs argileux situés sur la commune d’Anché le 7 octobre.
La récolte est généreuse, seuls quelques tris auront été nécessaires pour les cabernets francs issus de terroir sableux et alluvionnaires avec dans l’ensemble un état sanitaire et une maturité de belle facture.