Histoire

Origines

Le vignoble du Domaine Charles Joguet a des origines lointaines et quelque peu curieuses. Comme ce fut le cas pour de nombreuses maisons, l'invasion du phylloxéra et la mécanisation ont conduit les Beaudoin-Joguet-Malécault à pratiquer la polyculture. Cependant, la partie vigne de leur propriété de Sazilly, entièrement plantée en cabernet franc, remonte à 1830 et peut-être plus. Quant au Clos de la Dioterie, il était en vignes un ou deux siècles avant 1789.

1957

Charles Joguet

Après de longues études artistiques (peinture et sculpture) à Paris, Charles reprend en main la propriété familiale au décès de son père en 1957.

Il créé ainsi son domaine éponyme accompagné de sa mère, Madame Veuve Joguet-Malécault (dont les initiales ornent nos capsules d'étain - JMV).

1957 - 1985

Vinifications parcellaires et innovations

/ Mise en place des vinifications parcellaires (en s'inspirant du modèle Bourguignon par cru) afin d'adapter les vinifications des différents terroirs en fonction de leur potentiel (des vins de fruits aux grand vins de garde).

/ Création des premières cuves inox à pigeage en collaboration avec Jacques Puisais et la Maison Guerin.

/ Vendanges manuelles dans des petites caisses ajourées de 20 kg, pour ne pas écraser les raisins et permettre un séchage de la vendange en cas de pluie…

1985 - 1997

Le passage de relais de Charles Joguet à la famille Genet :

Dès le début des années 1980, Charles Joguet s’emploie à pérenniser l'oeuvre qu'il a effectué pour constitué le domaine et décide de s’entourer d’hommes aux compétences complémentaires, à qui il pourra remettre progressivement la clé des chais pour se consacrer à nouveau à la peinture et à la sculpture.

En 1985, la famille Genet s'associe à Charles et apporte ses terres de Beaumont-en-Véron (Silènes) ainsi qu'un petit hectare de vignes planté sur le joli coteau de Monplaisir (Clos Monplaisir) à Chinon.

En 1997, Charles Joguet tire sa révérence viticole pour se consacrer entièrement à son autre œuvre, son autre passion jamais éteinte : la peinture.

2004 - 2016

Analyse des terroirs et agriculture biologique

/ 2004 - Analyse des terroirs de notre parcellaire par Mr René Morlat de l'INRA d'Angers afin de nous accompagner dans la transition en agriculture biologique.

/ 2006 - 2008 : transition vers l'agriculture biologique, retour au travail se sols, augmentation des surfaces foliaires, arrêt de toute utilisation de pesticide, accompagnement de la vigne.

/ 2013 - 2016 : engagement auprès de l'organisme d'agrémentation Ecocert pour la certification en agriculture biologique de nos vins sur les 35ha du domaine.

/ 2016 : 1er millésime officiellement certifié en agriculture biologique.

2006

Evolution des élevages et vinification

/ 2006 - Kevin Fontaine responsable de la production (vignes et vins) rejoint le domaine en charge du suivi du vignoble et des vinifications et  Anne-Charlotte Genet rejoint le domaine familial pour assurer le suivi commercial & marketing.

/ Travail d'équipe : sensibilisation de l'équipe du domaine à une nouvelle approche des travaux de la vigne afin d'accompagner la transition vers l'agriculture biologique.

/ 2007 - achat d'une table de tri pour perfectionner la sélection des raisins récoltés et garantir leurs bon état sanitaire.

/ 2008 - Les Charmes - 1er millésime.

2011-2014

2011 - Biodiversité

- 2011 - Biodiversité - réalisation d'une étude sur les écosystèmes environnementaux
- 2013 - Le domaine adhère à Ecocert pour certifier officiellement le travail mené dans le vignoble en agriculture Biologique
- 2014 - Clos de garde allongent leur affinage de 6 mois => 32 mois entre vinif/ élevage / affinage et meb

1957 - 2020

Historique : plantations de vigne et acquisitions

o  1962 - La Cure - plantation en cabernet franc sur ce joli clos argileux à Sazilly - Rive gauche de la Vienne
°  1962 - Les Varennes du Grand Clos - plantation partielle - terroir argilo-calcaire, sablonneux exposé nord-est  à Sazilly - Rive gauche de la Vienne

°  1976 - Clos du Chêne Vert - acquisition (à la bougie) et plantation -  joli Clos exposé sud-ouest / ouest terroir argilo-calcaire, argile à silex à Chinon - Rive droite de la Vienne.

/ 1982 - Les Varennes du grand Clos - Franc de Pied- plantation expérimentale de cabernets Franc de Pied (c'est-à-dire sans porte-greffes) pour tenter de retrouver les caractéristiques des vins avant l'apparition du phylloxéra.

/ 1985 - Silènes - 10 ha apportés la famille Genet

/ 1985 - Clos Monplaisir - 1 ha

/ 1998 - Clos de la Plante Martin - plantation de Chenin Blanc.

/ 2006 - Les Charmes - acquisition de 6 ha de Cabernet Franc sur les hauteurs d'Anché - Rive Gauche - aux beaux terroirs argilo-calcaire.

1989

Achat de la Cave de Tuffeau

En 1989, acquisition d'une grande cave de tuffeau pour assurer les meilleurs conditions de vieillissement possibles pour nos vins de garde : Varennes du grand Clos, Clos du Chêne Vert & Clos de la Dioterie

January 2016

Fût neuf Millésime 2011

Fût neuf
Millésime 2011 - allongement des périodes d'affinage des vins de garde pour atteindre 32 mois d'élevage & affinage avant les mises en bouteille.

2018

Premiers essais de traitements à base des plantes

Premiers essais de traitements à base des plantes